Malediction

Une malédiction pèse sur vos deux familles. Vous voulez faire cesser cette malédiction? Apprennez à vivre ensemble et cessez cette stupide guerre!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'as rien à faire ici! PV Lois

Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Stevens

avatar

Nombre de messages : 43
Coeur : Jamais je ne le dirais...
Humeur : Mauvaise...Ma soeur vient de mourir.
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Family Stevens
Citation: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort...
Relations:

MessageSujet: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Lun 21 Juil - 22:45

    C'était le jour de l'enterrement de Cassidy. Le jour de l'enterrement de ma soeur. Je n'aurais jamais pensé me trouver ici en tout cas pas aujourd'hui. D'ailleurs je n'aurais jamais voulu me trouver à l'enterrement de ma petite soeur. Ce n'est pas comme ça que les choses doivent se passer. En effet, j'étais censé mourir avant ma petite soeur. Franchement elle avait 20 ans, elle avait encore toute la vie devant elle. Pourquoi il avait fallu qu'elle meurt maintenant? Certes, je n'avais jamais été extrèmement proche de Cassidy, j'avais toujours été plus proche de Jessica sa soeur jumelle. Cependant, elle restait ma petite soeur et je l'aimais. Je ne pourrais même pas vous dire la peine que je ressentais à cet instant. J'étais là devant ce cercueil qui allait bientôt rentré à l'intèrieur de cette tombe et je ne verrais plus jamais ma soeur. J'avais terriblement mal. J'avais l'impression qu'on était en train de m'arracher le coeur morceau par morceau et j'avais d'ailleurs l'impression qu'il allait exploser d'une minute à l'autre. J'aurais voulu ouvrir ce cerceuil et récupérer le corps de ma soeur pour m'enfuir avec elle. Evidemment je ne fis rien de tout ça. Je voyais déjà la tristesse de ma famille et rien que de voir l'état dans lequel se trouvait ma mère et ma petite soeur Jessica me faisait encore plus souffrir. Je voulais que le cerceuil entre dans la terre, qu'on referme cette tombe et que tout cela cesse. Je pensais sûrement que ça allait me faire aller mieux mais c'était une grosse erreur. Dans le fond j'aurais toujours aussi mal.

    C'est alors que ma tête tourna vers le fond du cimetière et c'est là que je vis Lois. Comment osait elle venir ici? Franchement je n'avais pas du tout envie de la voir à cet instant précis. Enfin disons plutôt que j'étais partagé entre deux sentiments. D'un côté j'avais terriblement envie de la voir, de la serrer dans mes bras, d'être prêt d'elle tout simplement. C'est normal lorsqu'on vient de perdre quelqu'un on veut être avec la personne qu'on aime plus que tout au monde. Et en loccurence j'avais besoin de Lois. Cependant, je ne pouvais m'empêcher de me dire en la regardant qu'un membre de sa famille était responsable de la mort de ma petite soeur et peut être même elle. En effet, qu'est ce qui me prouvais que ce n'était pas elle qui avait tué Cassidy? Certes, je ne la croyais pas capable de faire ça. Cependant c'était possible, tout est possible. Quoi qu'il en soit, ce n'était vraiment pas prudent qu'elle soit là. Si un membre de la famille la voyait, elle risquerait de se faire tuer étant donné que toute ma famille avait encore plus la haine contre sa famille. Je m'éclipsa donc un petit moment de ma famille et me dirigea vers Lois. Une fois à sa hauteur, je l'attrapais par le bras et l'emportais derrière un petit muret afin d'être à l'abrit. Et oui, je n'avais pas l'intention que quelqu'un la tue. Un seul crime c'est déjà horrible à supporter. Je la regardais alors avec un visage froid et fermé. Je devais d'ailleurs avoir les yeux pleins de larmes et les joues mouillés d'avoir tellement pleuré. Certes, j'aurais sûrement eu besoin de la prendre dans mes bras et de pleurer toutes les larmes de mon coprs mais je n'avais pas l'intention d'être agréable avec elle.


    "Comment oses tu venir ici? Qu'est ce que tu veux Lois?"

    Pendant un moment j'aurais voulu lire dans ses pensées afin de savoir si elle savait qui était le coupable de la mort de ma soeur. Cependant, je m'étais toujours interdit d'utiliser mon pouvoir sur Lois comme sur ma famille. De plus, la famile McAdams ne connaissait pas mon pouvoir, pas même Lois. D'ailleurs je n'avais pas tellement envie qu'elle le découvre on sait jamais qu'elle serait avec moi juste pour trouver ma faiblesse. Certes ce n'était pas sûr qu'elle découvre mon pouvoir si je l'utilisais sur elle mais je ne préférais pas le faire. J'avais peur qu'elle le découvre. De plus, je ne connaissais pas son pouvoir et peut être que le sien avait aussi un rapport avec la pensée alors autant pas prendre le risque. Enfin bref, Lois ne semblait pas décidé à me répondre et je voulais vraiment savoir ce qu'elle venait faire ici.

    "Tu attends quoi? Tu as envie que je te tue, que je vange ma soeur? C'est a que tu veux?"

    Voilà, je sentais les larmes coulés sur mes joues et très rapidement d'un geste de la main je les fis disparaitre et me reconcentrais sur Lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lois McAdams

avatar

Nombre de messages : 8
Coeur : Tu ne mérite pas d'avoir mon corps ... et sûrement pas mon coeur
Humeur : T'as qu'a regarder l'air dans ma face pour savoir
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Quel question? Aucun groupe, mais je suis de la famille McAdams
Citation: I'm holding on for dear life ... But I need you to need me back
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mar 22 Juil - 3:35

    Pourquoi j’étais ici, à cet endroit. Je n’en avais aucune idée, je crois qu’une partie de moi avait besoin de venir, de voir que dans un sens, j’avais perdu à cette guerre aussi, que j’avais perdu une partie de moi que jamais je ne pourrais ravoir. Je m’étais levée avec l’envie, et le besoin de me rendre ici, donc j’avais mis une petite robe noire, très simple, avec des lunettes de soleil, je ne tenais pas à me faire remarquer à vrai dire, j’avais un chapeau noir, je faisais enterrement et très plate, mais je faisais ce que j’avais besoin de faire pour ne pas me faire tuer. J’aurais voulu que cette guerre ne prenne aucunement ce genre de tournure, oui bien sûr, se battre, se faire des coups chiens de temps en temps, c’est amusant. Cependant, maintenant la mort a fait son tour, et personne n’est à l’abri à présent. Mes sœurs, mes frères, mon père. Tout le monde de ma famille pourrait mourir, et je ne pourrais rien faire pour l’en empêcher, je pourrais tuer tous les Stevens, mais à quoi bon devenir une criminelle si c’est pour tuer l’être que vous aimez et détestez le plus en même temps? Bref, en arrivant je m’étais mis à l’écart, proche des autres tombes, comme si j’étais venu à parler à quelqu’un d’autre, je n’avais même pas été proche de celle de ma mère, un mort par jour, c’est assez pour moi. En étant à mon point, je regardais de loin, le visage des Stevens, la tristesse et la colère pouvait s’y lire. Cependant, je crois qu’en regardant très bien, on peut y voir le regret. Le regret de ne jamais avoir cesser cette stupide guerre, chacun d’entre eux devait au plus profond d’eux-mêmes se dire qu’ils avaient tous participer à cette mort, en étant loin ou proche, tout était liés.

    Puis, j’eus à peine le temps de reprendre mon souffle qu’il venait de me voir, celui pour qui une partie de moi avait voulu venir, le réconforter, mais je voyais Sarah à ses côtés et me disait que je n’avais plus ma place, que je l’avais certainement perdu, mais pourtant je ne pouvais m’y résigner. Je le voulais à moi seule, et je savais que si je me battais, je réussirais un jour ma quête. Il s’approcha, un peu en colère de moi et me prit par le bras pour m’emmener un peu plus loin de toute cette rencontre de personne pour un triste événement. Mon côté comique, était quelques fois mal placé, vous en aurez quelques fois la preuve.


    « Quand quelqu’un meurt t’as envie de baiser toi? »

    Mal placer? Rien qu’un peu ma chère, mais bon c’est qui je suis et qui je resterais. Je savais que cela le mettrait en colère mais je devais bien dire quelque chose. Lorsqu’il prit la parole en me demandant ce que je faisais ici, je ne pu m’empêcher de le regarder dans le fond des yeux, je voulais le prendre dans mes bras, empêcher les larmes de couler sur ses joues, mais lui n’avait pas l’air content de me voir ici. Je pris donc la parole pour me défendre, si on peut le dire ainsi après l’avoir entendu me dire que j’avais l’air de t’attendre qu’il me tue.

    « Et bien tue moi, ça vengera ta sœur pas vrai? Encore là, faut être bats pour vouloir la venger. T’as aucune idée de ce que je pense, et tu sauras jamais, alors fou moi la paix, j’étais venu pour toi, mais on dirait bien que tu veux pas me voir, alors au revoir mon vieil ami. »

    Et sur ce, je me dirigea quelques peu plus loin, quelque fois je le détestais quand il me parlait ainsi, comme s’il me prenait pour une enfant, comme s’il me prenait pour une idiote. Il ne comprenait pas qu’au plus profond de moi je souffrais, je voulais simplement le toucher, être dans ses bras, l’embrasser. Être avec lui, mais je ne pouvais, on ne pouvait et on le savait très bien. Je me tournai un instant vers lui, l’envie de prendre la parole, mais rien que des pensées dans ma tête.

    * Si seulement tu te préoccupais de moi, tu aurais su … *

_________________

I wanted you to fight for me.
And tell me that you would rather be
alone than with anyone else!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Stevens

avatar

Nombre de messages : 43
Coeur : Jamais je ne le dirais...
Humeur : Mauvaise...Ma soeur vient de mourir.
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Family Stevens
Citation: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort...
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mar 22 Juil - 18:09

    J'étais là devant ce cercueil et je pensais à toutes les souvenirs que j'avais avec Cassidy. Même si nous n'étions pas exessivement proches, elle restait ma petite soeur et je l'aimais plus que tout au monde. J'avais toujours été là pour elle lorsqu'elle avait eu besoin de moi. Pourtant, le jour où elle s'était fait tuer je n'étais pas là. Pourquoi? Sûrement parce que je devais trop occupé à bosser à l'hopital. Ces derniers temps il n'y avait que l'hopital qui comptait pour moi et aussi mon histoire avec Lois. Enfin il n'y avait absoluement rien entre nous. En effet, lorsque je la voyais c'était seulement pour lui faire l'amour. Pourtant elle était beaucoup plus que ça à mes yeux. Elle n'était pas un simple objet sexuel pour moi, elle était la femme que j'amais. Evidemment je n'ais jamais eu la force de lui avouer et ce n'est pas maintenant que je vais le faire, pas maintenant alors que ma petite soeur est morte à cause d'un membre de sa famille. Je lui en voulais d'ailleurs. J'en voulais à sa famille de m'avoir enlevé ma petite soeur, j'en voulais à Lois de ne pas pouvoir être avec elle. J'aurais voulu qu'elle soti d'une autre famille. En effet, j'aurais voulu pouvoir l'aimer ouvertement, pouvoir lui avouer la nature de mes sentiments, pouvoir être avec elle quand je voulais comme j'étais avec Sarah sauf que je n'aimais Sarah. Ce que j'aurais voulu encore plus, c'est de pouvoir pleurer dans les bras de Lois parce que j'avais besoin de pleurer la mort de ma petite soeur. Enfin bref, déjà Lois était là mais je pense pas que c'était la meilleure idée qu'elle est eut. D'ailleurs je me demandais sincèrement ce qu'elle faisait là. C'est vrai, elle n'a peur de rien apparemment. Elle n'était quand même pas venue pour lui? Elle voulait voir le malheur qu'avait fait sa famille c'est ça? J'avais donc décidé d'aller la voir et après m'être eclispé, je me dirigeais vers elle. Une fois devant elle je préférais l'attirer dans un endroit à l'abrit des regards. La seule remarque qu'elle trouva à me dire, c'était en rapport avec le sexe. En même temps, c'était logique. En effet, ces derniers temps, Lois me faisait toujours ce genre de remarques, comme si elle ne supportait plus que jel couche avec elle ou alors comme si elle voulait plus que du sexe entre nous. Enfin bref, je lui lançais un regard très noir devant sa remarque.

    "Ferme là...C'est de ma petite soeur qui est morte que tu parles jte rappelle et à cause de TA famille!"

    Certes, je n'étais pas très aimable à cet instant précis mais je n'avais pas envie de l'être. Cassidy était morte à cause de sa famille et je ne pouvais pas regarder Lois sans voir le sang de l'assassin de ma soeur couler dans ses veines. Je finis donc par lui demander pourquoi elle était ici mais elle n'avait ps l'air décidé à me répondre. Elle finit quand même par parler. Alors elle était venue pour moi? Et pourquoi? Je ne lui avais rien demandé moi. C'est vrai, on couchait ensemble mais je n'étais pas son petit ami. Je me mis donc à rire ironiquement.

    "Ah ouai et pourquoi? Je ne suis pas ton petit ami à ce que je saches..."

    Elle me tourna alors le dos et commença à partir. Et je ne sais pas ce qui me pris mais à cet instant précis, j'avais vraiment envie de savoir ce qu'elle pensait. Je me mis donc à utiliser mon pouvoir sur elle pour savoir ce qu'elle pensait. Je sais très bien que j'e n'aurais pas dû mais je ne controlais pas tellement à cet instant précis. Il faut dire que quand je souffre mon pouvoir a tendance à s'utiliser rapidement.

    "J'aurais sû quoi?"

    Oui c'était évident, pour la première fois Lois devait venir de comprendre qu'elle était son pouvoir. Ce n'était d'ailleurs pas prudent de ma part mais je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir confiance à elle même si dans le fond je sais très bien que j'aurais dû me méfier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lois McAdams

avatar

Nombre de messages : 8
Coeur : Tu ne mérite pas d'avoir mon corps ... et sûrement pas mon coeur
Humeur : T'as qu'a regarder l'air dans ma face pour savoir
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Quel question? Aucun groupe, mais je suis de la famille McAdams
Citation: I'm holding on for dear life ... But I need you to need me back
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mar 22 Juil - 18:35

    Je pourrais dire que j’étais ici pour tuer encore plus de membres de la famille Stevens, que j’étais ici pour causée une scène, mais ce n’était pas le cas. J’avais toujours été le genre de fille qui suit son instinct, et mon instinct ce matin m’avait guidé ici. Pourquoi, je n’en sais rien et je ne cherche pas à savoir. Je voyais que des visages triste, la mort parmi nous, et me sentant coupable, oui j’aurais pu la tuer cette … je ne sais plus son nom, mais dans un sens je suis responsable, j’étais amoureuse d’un Stevens, et peut-être qu’en l’avouant à voix haute devant ma famille, ils auraient compris et cesser cette guerre, mais non je suis plutôt du genre à vouloir m’amuser avec cette guerre, et regarder où cela nous a conduit! La scène que je voyais maintenant, était beaucoup plus que je ne pouvais prendre, la main de Sarah dans celle de Noah, comment pouvait-il aimer une telle cruche, elle ne savait même pas compter jusqu’à 10, j’en étais presque certaine. Je sais que l’amour n’a aucun rapport avec l’intelligence, mais il faut avoir un minimum de goût quand même non? Il devrait être avec moi, je suis celle qui le comprends, qui peut lui faire cesser ses larmes, qui l’aime plus que tout au monde, mais de quoi avons-nous si peur, craignons-nous tant que cela nos familles? Ils devraient comprendre qu’en amour, tout est possible. Je ne souhaitais pas être quelqu’un d’autre pour pouvoir être enfin avec lui, non, je croyais plutôt que notre amour était plus fort que tout, plus fort que cette guerre, mais être seule à croire en quelque chose … Disons, que vous perdez de l’énergie assez rapidement. J’étais présente, pour lui, j’espérais qu’il se rendrait compte que j’étais celle qui lui fallait, mais au contraire, il venait me voir plutôt l’air furieux, et moi j’étais toujours là à le regarder dans les yeux en disant la pire des conneries. Cela n’avait aucunement rapport avec le fait que nous faisions qu’avoir du sexe ensemble, j’aimais ça oui, mais une fille veut plus à un moment dans sa vie. Je veux ce que toutes filles normales veulent, une relation qui dure. Je ne veux pas qu’il me demande en mariage, qu’on ait des enfants, non je veux qu’ils disent qu’il préférait être seule plutôt qu’être avec une autre fille que moi, qu’il se battrait pour moi, qu’il serait le seul et l’unique homme fait pour moi dans ma vie, mais je rêvais beaucoup trop, et on me le disait souvent. Puis il prit la parole et me dit de me la fermer, et que si nous étions ici tout les deux, aujourd’hui, et bien c’était de la faute de ma famille. D’accord, il avait raison, mais avait-il besoin de me le dire comme cela, je n’avais rien fait de mal à ce que je sache.

    « Jamais je ne t’écouterais, jamais tu ne pourras me dire quoi faire, et si ma famille à tuer ta sœur et bien j’en suis contente, … »

    Contente? Jamais, mais la colère me faisait cette effet, comme si tout ce qui pouvait sortir de moi était des trucs que je ne pensais point. Je n’étais pas contente que ma famille ait tuer sa petite sœur, je ne savais pas qui s’était, mais je savais une chose, cela devait être un accident, puisque nous n’étions pas des meurtriers et ça je le savais très bien, mais comment lui expliquer, il n’aurait jamais voulu comprendre. Quand je l’entendis rire, à propos du fait que j’étais venu pour lui, j’aurais voulu le balancer le plus loin de mes bras, et sans le vouloir je le fis. Mon pouvoir ne m’écoutait plus quand mon cœur prenait le contrôle. J’aurais jamais voulu qu’il sache quel était mon pouvoir, même si plusieurs fois lorsque nous étions ensemble, je l’avais utilisé sans qu’il s’en rende compte. Puis, je me dirigea vers lui pour l’aider à se relever, tendis ma main mais la ramena aussi vite après avoir repenser à ses paroles.

    « C’est vrai, on est pas un couple, on est pas amis, on est rien pour toi, parce que t’as trop la chienne et tu le sais. Je suis une McAdams, et tu n’arrives pas à l’accepter. »

    Je le regarda longtemps dans les yeux, le voyant se lever tout seul, je n’allais pas aider quelqu’un qui me riait en plein visage, cela aurait été stupide de ma part, et si il y avait bien une chose que je n’étais pas, c’était stupide. Puis, je me tourna vers la direction, chez moi, mais il me demanda qu’est-ce qu’il aurait su, comment avait-il su ce que j’avais penser. Était-ce cela son pouvoir? J’avais difficulté à y croire, depuis le début il pouvait lire dans mes pensées, il pouvait savoir tout ce que je ressentais, absolument tout, et c’était donc pour cela qu’il se faisait un vrai con. Je me tourna vers lui, mon air sceptique, cherchant à avoir une explication le plus vite possible …

    « Comment t’as su ça … Et sors pas le truc, on est pareil, on peut lire dans nos pensés, ça marche pas avec moi. »

_________________

I wanted you to fight for me.
And tell me that you would rather be
alone than with anyone else!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Stevens

avatar

Nombre de messages : 43
Coeur : Jamais je ne le dirais...
Humeur : Mauvaise...Ma soeur vient de mourir.
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Family Stevens
Citation: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort...
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mar 22 Juil - 19:19

    Je ne savais pas du tout ce que Lois ressentait pour moi et en fait je n'était pas sûr de vouloir le savoir. C'est vrai, je savais déjà ce que je ressentais pour elle et j'avais déjà assez peur comme ça. De quoi j'avais peur? De mes sentiments. En effet, je n'avais pas le droit de tomber amoureux d'une McAdams. C'était tout simplement impossible et pourtant c'était déjà le cas. En effet, je l'aimais déjà. J'étais fou d'elle et cela depuis longtemps, sûrement depuis la première fois que j'avais fais l'amour avec elle. Cependant, je n'avais pas la force de l'avouer à ma famille. Je n'avais pas la force de dire à mon père que je trouve cette guerre ridicule et que je suis amoureux d'une McAdams. On peut donc dire que je m'étais toujours comporté comme un lache face à mon père. En réalité c'est que j'étais tellement fier de mon père que je ne pouvais pas lui faire du mal en disant que jétais amoureux de sa famille ennemie. Pourtant, j'aurais sûrement dû en parler, sûrement dire la vérité sur mes sentiments à ma famille et sûrement même à Lois. Seulement je n'avais rien fais, j'étais trop lache. Et une chose est sûre c'est que maintenant c'était trop tard pour dire quoi que ce soit à propos de mes sentiments. Maintenant que ma soeur était morte, je n'aurais jamais le courage de dire à mon père que j'étais amorueux de Lois McAdams. Il me renirait complètement de sa famille. Je ne pouvais décidément pas perdre ma famille, je les aime beaucoup trop pour ça. Enfin bref, même si j'étais amoureux de Lois il n'empêche que je la détestais à cet instant précis. D'ailelurs ce qu'elle était en train de me dire n'arrangeait absolument rien à la situation. Elle était en train de me dire qu'elle était contente que ma soeur soit morte. Je ne disais rien, je ne faisais rien. J'aurias pû l'engueler mais je n'avais pas la force. La femme que j'aimais venait de me dire qu'elle étiat contente de savoir ma soeur morte et cela me brisait le coeur. Ja me contentais donc de baisser la tête car je sentais ma déception tellement forte que des larmes auraient pû couler maisje ne voulais pas les laisser percer. C'est alors que Lois me dit qu'elle était venue pour moi et cela me décrocha un rire tout à fait ironique. C'est alors que je me fis expulser un peu plus loin. Je n'en revenais pas. C'était donc ça son pouvoir?? Elle avait le pouvoir de télékinésie. Je lui jettais donc un regard noir et ne prit pas la main qu'elle me tendait. Je n'en revenais pas qu'elle avait osé m'exuplser. Je me relevais et écoutais ce qu'elle était en train de me dire.

    "Ce n'est pas que j'ai peur de ton nom Lois...C'est juste que je ne veux pas de toi! Je ne t'aime pas tout simplement...Tu n'arrives pas à la cheville de Sarah."

    Evidemment c'était faux. Je venais de lui mentir. En même temps qu'est ce je pouvais lui dire d'autre? Je n'allais quand même pas lui dire que je l'aimais.Certes, c'était la vérité mais la vérité n'est pas toujours bonne à dire la preuve. Enfin bref, elle venait de se rendre compte que j'avais lu dans ses pensées. Dailleurs c'était la première fois que j'utilisais mon pouvoir sur elle. Devant sa remarque, je me mis à pousser un soupire.

    "C'est mon pouvoir...Enfin détends toi hein, c'est la première fois que je l'utilise sur toi."

    Je n'aurais d'ailleurs pas dû l'utiliser sur elle mis c'était plus fort que moi à cet instant précis. Enfin bref, je voulais revenir sur ce qu'elle avait pensé.

    "Dis moi ce que j'aurais sû!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lois McAdams

avatar

Nombre de messages : 8
Coeur : Tu ne mérite pas d'avoir mon corps ... et sûrement pas mon coeur
Humeur : T'as qu'a regarder l'air dans ma face pour savoir
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Quel question? Aucun groupe, mais je suis de la famille McAdams
Citation: I'm holding on for dear life ... But I need you to need me back
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mar 22 Juil - 20:06

    Il venait de me dire qu’il ne m’aimait pas, comment une fille normale peut réagir à cela? Je n’en ai aucune idée, moi les larmes montaient, et je ne pouvais m’empêcher à ce moment précis d’aller vers cette Sarah et de lui arracher la tête, tête dans laquelle il n’y avait absolument rien. Il disait que je n’arrivais pas à la cheville de cette fille et que jamais je ne le pourrais, j’avais beau l’avoir expulser le plus loin de moi, lui faire découvrir mon pouvoir, je ne pouvais me résigner à vouloir l’oublier. Il me faisait souffrir depuis 2 ans, jamais il ne l’avait remarqué pourtant, et aujourd’hui, alors qu’il venait de me dire les mots que je ne voulais entendre, je ne pouvais me faire à l’idée que j’allais devoir l’oublier. J’aurais aimé lire dans ses pensées à ce moment, savoir ce qu’il pensait vraiment de moi, mais mon cœur me disait que s’il avait dit ces paroles, c’est qu’il les pensait vraiment, on ne peut dire des mensonges, le cœur n’a pas la force de mentir à quelqu’un qu’on aime. C’est simplement illogique dans le cas contraire. Les souvenirs remontaient à la surface, et j’aurais préféré les refouler, mais le voir lui, elle, ensemble. Savoir, que jamais je ne pourrais avoir cette vie me rendait triste. Savoir que je serais résigner à rester une McAdams, une meurtrière, je ne pouvais pas accepter cela. Je me savais pas coupable de la mort de sa sœur, j’en étais triste car j’ai perdu mon bébé, un être que j’ai tellement désirée longtemps, et je ne pourrais plus jamais à cause de cette malédiction en avoir un nouveau, car je la connais par cœur, si la mort arrive, aucun enfant, aucune nouvelle génération ne pourra voir le jour, et cela c’était à cause de ma famille. Voilà pourquoi ces temps-ci je les ignorais, j’avais besoin de me ressourcer, de me savoir assez forte pour surmonter tout cela seule, mais j’avais vraiment pas besoin que Noah me dise une telle chose, c’était la goutte qui a fait déborder le vase, tout simplement. Le regardant se lever, les yeux baisser vers le sol, j’essayais de trouver les bonnes paroles à dire, comment lui dire au revoir, comment lui dire tout ce que j’ai au fond de mon cœur, mais c’était tout simplement impossible.

    « Je croyais qu’un jour tu te rendrais compte que tu m’aimais, j’ai attendu … mais aujourd’hui, je ne veux plus voir ta face, tu t’approches de moi ou de ma famille, et je t’avertis, tu seras en danger, t’as vu mon pouvoir, mais tu sais pas mes points faibles. Je ne veux plus jamais te revoir, c’est compris »

    Ma main partit très rapidement sur son visage pour la faire claquer, il le méritait et j’avais besoin de me défouler, comme si seulement me battre pourrait me récompenser d’avoir perdu mon jeu à cette stupide guerre. Aujourd’hui nous avions tous les deux découverts nos pouvoirs, il lisait dans les pensés et moi j’envoyais balader le monde. Il essayait de me convaincre qu’il s’agissait de la première fois qu’il lisait dans mes pensées, bah oui c’est ça, je vais le croire encore, il ne fait que ça me mentir alors qu’il ne me prenne pas pour une cruche.

    « Ouais, je te crois tellement Noah, c’est fou ! Tu t’es bien moquer de moi pendant toutes ces années.»

    Depuis le tout début, il aurait pu savoir ce qui se préparait dans ma famille pour les atteindre, peut-être était-ce pour cela que jamais aucune de nos affrontassions, nous les avions gagnée. Car il avait su ce qui se préparait, ce que nous avions l’intention de faire. Et c’était de ma faute, moi car je n’avais su me fermer à l’idée de le voir, mais on ne m’y reprendrait plus. Cette histoire était finie, c’était du passé et j’allais vite l’oublier, du moins je l’espérais et j’avais Lucas à mes côtés. Je pourrais toujours me consoler dans ses bras à lui. Noah n’était pas du genre à lâcher prise par contre, et il continua de me demander ce qu’il aurait su. Voulais-je lui dire? Non, mais j’avais envie de me défouler, de voir son visage en colère, savoir que je lui avais menti tous les jours où nous étions ensemble, il aurait pu comprendre maintenant pourquoi je refusais de coucher avec lui quelques fois….

    « J’étais enceinte Noah … Mais quand ta sœur est décédée, j’ai perdu l’enfant. Cette … malédiction est réel, et j’ai eu à en souffrir. Content maintenant ? Fou moi la paix. »

    Sur ce je partis en courant me cacher vers une tombe, où j’espérais qu’il ne me trouverait pas, je voulais mourir, j’aurais aimer ne plus être présente, être invisible pour un moment, mais cela n’était pas possible, et je le savais très bien …

_________________

I wanted you to fight for me.
And tell me that you would rather be
alone than with anyone else!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Stevens

avatar

Nombre de messages : 43
Coeur : Jamais je ne le dirais...
Humeur : Mauvaise...Ma soeur vient de mourir.
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Family Stevens
Citation: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort...
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mer 23 Juil - 13:54

    Je suis en train de rêver ou Lois pensait que je l'aimais? C'est pourtant moi qui avait le pouvoir de lire dans les pensées et elle semblait connaître mes sentiments à son égard. D'accord, j'étais fou d'elle mais je n'avais du tout l'intention de l'avouer. D'ailleurs à quoi sa aurait servit hein? C'est vrai, elle était une McAdams et moi un Stevens et peu importe ce que j'aurais pû dire ou faire, on n'aurait jamais eu le droit d'être ensemble. En effet, il est évident que Lois ne veut pas perdre l'amour de sa famille et je ne veux pas perdre l'amour du mien. Certes, on dit souvent que lorsque notre famille nous aime, elle doit tout accepté sur nous. Cependant, même si ma famille m'aime, je sais très bien qu'elle n'acceptera jamais de me voir sortir avec une McAdams et encore moins maintenant que ma soeur est morte. De plus, il faut savoir que j'étais le seul garçon de la famille Stevens et que le seul garçon de cette famille ne pouvait quand même pas se résoudre à tomber amoureux d'une McAdams. Pourtant c'était inévitable. J'étais bel et bien amoureux de cette fille et je me demandais tous les jours comment j'allais pouvoir me passer d'elle le jour où je devrais cesser de coucher avec elle. Certes, ce n'est pas que je ne pourrais pas me passer de son corps. Disons juste que lorsque je couchais avec elle, j'avais l'occasion d'être prêt d'elle, d'être dans ses bras, de lui parler...Je savais que tout cela ne pourrait pas durer indéfiniment mais j'avais peur de la perdre. J'avais besoin d'elle à mes côtés. Enfin, apparemment Lois était en train de me dire qu'elle ne voulait plus me voir et cela me vallu d'ailleurs une giffle. Je préférais ne rien dire. Après tout elle avait peut être raison, peut être que c'était mieux comme ça...Enfin bref, pourquoi ne voulait elle pas me croire quand je lui disais que je n'avais jamais utilisé mon pouvoir sur elle avant aujourd'hui? Je poussais donc un léger soupire et levais les yeux au ciel.

    "A t-on avis pourquoi je ne sais pas ce que tu penses de moi? Ca prouve bien que j'ai jamais lu en toi."

    Je finis par lacher l'affaire. Après tout à quoi bon? Lois ne voulait jamais avoir tord et quand elle avait quelque chose dans le crane, elle ne pensait à rien d'autre. C'est alors que moi aussi je n'avais du tout l'intention de lacher l'affaire sur la question que je lui avais posé et c'est pourquoi je préférais lui demander ce qu'elle voulait dire par ce qu'elle avait pensé. Elle me dit alros qu'elle était enceinte et qu'elle avait perdu le bébé lors de la mort de ma soeur. Quoi??? Elle était enceinte? Pendant un moment je voulais lui demander si elle était sûre que ce bébé était de moi mais il y avait de grand de chance. En effet, Lois ne couchait avec personne d'autre que moi contrairement à moi qui couchait aussi avec Sarah. D'ailleurs si je lui posais la question, elle risquait de très mal le prendre. Je voulais donc dire quelque chose mais rien ne sortait de ma bouche. Je n'arrivais pas à croire que cette malédiction était vraie et cela me faisait très peur. C'était horrible de se dire qu'aucune de nous pourrait avoir des enfants. Quand je me décidais enfin à dire uqelque chose à Lois, elle n'était plus là. Je fis alors le tour du cimetière et la vis caché derrière une tombe. Je m'approchais alors d'elle et la pris dans mes bras. Je lui fis alors un léger baiser sur le front.

    "Je...Je ne savais pas...Je suis désolé, tu aurais dû me le dire! Lois je ne peux pas être avec toi...Peut être que je t'aime, peut être que non mais quoi qu'il en soit je ne peux pas être avec toi..."

    Je la regardais dans les yeux et aurait voulu pouvoir lire dans ses yeux sans avoir besoin de lire dans ses pensées.

    "Pourtant je ne veux pas qu'on arrête de se voir! J'ai besoin de continuer à faire...Ce qu'on fait trois fois par semaine!"

    Je ne voulais vraiment pas que Lois croit que la seule chose que j'aimais été coucher avec elle car ce n'était pas le cas. Pourtant je me doutais qu'elle devait penser cela. J'aurais voulu trouver les mots mais à quoi bon lui dire que je l'aimais? C'est vrai, sa n'aurait absolument rien changé au problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lois McAdams

avatar

Nombre de messages : 8
Coeur : Tu ne mérite pas d'avoir mon corps ... et sûrement pas mon coeur
Humeur : T'as qu'a regarder l'air dans ma face pour savoir
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Quel question? Aucun groupe, mais je suis de la famille McAdams
Citation: I'm holding on for dear life ... But I need you to need me back
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Mer 23 Juil - 18:54

    D’accord, je n’aurais jamais du dire une telle chose à cet homme, on dit souvent que lorsque deux personnes s’aiment, et se connaissent si bien, chacun peut lire en l’autre assez facilement … Noah et moi c’était ainsi, mais on faisait les imbéciles et refusaient de croire à ce qui nous arrivaient. Je refusais de sortir avec quelqu’un d’autre de peur qu’un jour il se décide, mais je rêvais en couleur. Quelques fois j’espérais que certains mots ne sortaient pas de ma bouche, car ma pensée était beaucoup plus forte que ce que je voulais réellement dire, et cela me mettait très souvent dans des situations comme celle-ci. Une situation où j’aurais préféré ne rien avoir dit, et qu’on se déteste comme au premier jour, j’aurais aimé que cette fête n’arrive jamais, qu’on ne voit jamais le bon côté de l’autre, car regarder aujourd’hui où cela nous a mener? Quand j’étais plus jeune, j’avais beau être belle, et plaire aux mecs, je n’étais jamais tomber amoureuse, pas une seule fois je n’avais su ce qu’était ce sentiment jusqu’au jour où j’ai regarder dans les yeux de Noah et que j’ai compris que je ne voudrais être dans les bras de personnes d’autres. Et aujourd’hui, je devais renoncer à cet amour, renoncer à le revoir, à être dans ses bras. J’en avais la force, et je le savais très bien, mais quelque part, au fond de moi-même, je n’en avais tout simplement pas l’envie. Je voulais être dans ses bras, qu’il me dise qu’il m’aime et que tout sera correct tant qu’on est ensemble. Je sais, je suis une pauvre romantique qui rêve beaucoup trop à l’homme parfait, qui malheureusement n’existe pas. Comment le croire quand il me disait que jamais il n’avait lu en moi, qu’il n’avait jamais utiliser son pouvoir, les pensées des gens c’est priver, personne n’a le droit d’y entrer, et peut-être que comme à mon habitude je réagissais beaucoup trop fort, mais je n’y pouvais rien, il m’avait blesser, et j’avais eu la chance de découvrir son pouvoir, qui lui aussi m’avait blesser. J’évita de croiser son regard, je voulais parler, lui dire des mots que j’avais tant souhaité lui dire, mais je me résigna et quitta cet endroit le plus vite possible.

    Je voulais toujours avoir raison, j’étais née ainsi, et jusqu’à maintenant, on me donnait toujours raison. Mon père, mes frères et mes sœurs. Jamais aucun d’eux n’avaient dit le contraire de ce que je disais, croyez-moi, je ne me pense pas la meilleure, au contraire. C’est tout simplement que je me renseigne sur pleins de chose, cette malédiction, je l’ai lu dans un journal que ma mère avait gardé, qui se transmettait de génération en génération. Je n’avais aucune idée si d’autre était au courant, mais je m’en doutais quelque peu. J’étais rendu devant une tombe, j’essayais de m’enfoncer le plus loin possible, désirant être 6 pieds sous terre, je ne voulais plus être dans ce monde où tout ce que nous connaissons est la souffrance, l’amour je crois que je vais arrêter d’y croire. Tout ce que cela m’a apporter avec toutes ces années, c’est de la tristesse, est-ce qu’un jour j’allais apprendre de mes erreurs, des stupidités que je faisais? Je ne crois pas, j’étais du genre à refaire tout à nouveau, tout simplement pour le sentiment que cela me procurait. Quand j’avais commencer à sortir en cachette avec Noah, je me sentais bien car c’était un jeu dangereux si jamais nos parents nous découvraient nous étions dans de sérieux problèmes, c’est par la suite que je me suis rendu compte que ce sentiment de danger, c’était tout simplement transformé en amitié puis avait fini par devenir de l’amour, qui n’était pas réciproque malheureusement pour moi. Puis il me vit, et je tourna la tête, je ne voulais pas lui parler maintenant, oui il avait apprit mon secret, mais je ne voulais pas entendre cette voix, vous savez la voix qui se sent triste pour vous, je la détestais au plus haut point. Il me prit dans ses bras en me donnant un baiser sur le front, je me sentais bien, mais je ne voulais pas être dans ses bras, me rappeler les bons souvenirs, donc je le repoussa de toute mes forces, essuyant mes larmes qui coulaient puis le regardant avec un air furieux, qui voulait le tuer … Oui je sais, j’ai des envies de meurtres depuis que je suis née…


    « Quel partie de… Reste le plus loin possible de moi, ne comprends- tu pas Noah? »

    Il s’approcha de moi, il ne me voulait pas de mal et je pouvais le sentir, il voulait tout simplement lire dans mes yeux, comme il aurait pu lire en moi avec son pouvoir, mais j’étais fermer, je ne voulais plus que personne ait le droit de voir quoi que ce soit en moi, pas même lui, puis il me dit qu’il ne voulait pas cesser de me voir, qu’il voulait qu’on continue de faire ce que nous faisions 3 fois par semaine. J’étais que cela pour lui? Du sexe, non mais, je ne suis pas un objet sexuel. Ne comprenait-il pas que j’en avais marre, que je ne pouvais pas lui donner toujours ce qu’il voulait?

    « Tu ne m’as pas moi, ni mon corps … et surtout pas mon cœur, je ne suis pas un objet, j’ai des sentiments et tu t’amuses à jouer avec depuis beaucoup trop longtemps »

_________________

I wanted you to fight for me.
And tell me that you would rather be
alone than with anyone else!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Stevens

avatar

Nombre de messages : 43
Coeur : Jamais je ne le dirais...
Humeur : Mauvaise...Ma soeur vient de mourir.
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Family Stevens
Citation: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort...
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Jeu 24 Juil - 14:56

    J'aimais Lois c'était inévitable. J'étais fou amoureux d'elle et j'en était tombé fou le jour même où mes mains avaient touchés son corps. Disons qu'au départ ce qui m'avait toujours attiré vers cette fille c'était sa beauté incroyable et son sex appeal irresistible. Bon il y avait aussi le fait que je ne puisse pas être avec elle. C'est vrai, dés que je voulais une fille je n'avais pas trop de mal à l'avoir. D'abord parce qu'elle voulait le plus souvent de moi et ensuite parce que personne ne m'interdisais d'être avec elle. J'avais absoluement le droit de sortir avec elle. Cependant avec Lois c'était différent. Lois était une McAdams et je n'avais absoulement pas le droit de sortir avec elle. C'est pourquoi cette interdiction me donnait encore plus l'envie d'être avec elle. Cet interdit m'avais rendu encore plus amoureux d'elle. De plus, je m'étais très vite rendu compte que Lois était le genre de femme qui me fallait. J'étais fou d'elle et de tout ce qu'elle reprensentait. Elle avait un caractère très fort, tout ce que j'avais toujours aimé. Evidemment je ne pouvais surtout pas lui dire que j'étais amoureux d'elle. Vous croyez quoi hein? Que sa m'amuse de ne pas pouvoir lui dire la vérité sur mes sentiments? Et bien non, j'aimerais lui dire la vérité. Moi aussi j'en avais marre de ne pas pouvoir être avec elle sauf trois fois par semaine. Je n'avais pas du tout envie de sortir avec Sarah. Certes, Sarah était une fille très bien mais elle n'était pas celle dont j'étais amoureux. J'avais besoin de Lois à mes côtés mais je savais très bien que c'était impossible. C'est pourquoi j'avais appris à me contenter de son corps. Mais ce que j'aimais encore plus dans nos petits rendez vous c'était pas forcément le fait de coucher avec elle mais plutôt juste le fait d'être avec elle.

    Et voilà j'étais là à côté de Lois qui venati de m'annoncer qu'elle était enceinte de moi et qu'elle avait perdu le bébé. En quelques secondes j'avais appris que j'allais être papa et aussi que finalement je n'allais pas l'être et que je ne pourrais jamais l'être. Je me doutais donc que Lois devait aller mal et c'est pourquoi je voulais être prêt d'elle. Contrairement à ce qu'elle peut penser, je ne suis pas un monstre et je voulais être à ses côtés pour surmonter cette épreuve. Certes, ce n'était pas tellement le jour car je venais quand même d'enterrer ma soeur. Enfin bref, j'essayais d'expliquer à Lois que je ne voulais pas la perdre mais la remarque qu'elle venait de me faire me fit très mal. Je poussais alors un soupire. J'aurais voulu trouver quelque chose à dire mais rien ne sortait de ma bouche. C'est pourquoi quand je vis qu'elle allait partir, je me mis à parler.


    "D'accord...Qu'est ce que tu veux entendre Lois? Que je t'aime?"

    Je poussais un soupire et baissais la tête pendant quelques secondes. Après tout j'étais en train de me demander à quoi sa servirait que je lui dise que c'est le cas car je ne pourrais être avec elle pour autant. Enfin bref, je finis par prendre mon courage à demain et la regarda mais elle était de dos puisqu'elle me tournait le dos.

    "Je t'aime et ça depuis le premier jour...Depuis que j'ai 19 ans je fais l'amour avec toi et je ne peux pas dire que je regrette...Tu n'es pas un simple objet sexuel pour moi, tu es beaucoup plus que ça! Je suis amoureux de toi et je voudrais vraiment ne pas l'être. J'aimerais tellement ressentir pour Sarah ce que je ressens pour toi mais c'est pas le cas. C'est toi que j'aime..."

    J'avais les larmes aux yeux mais faisais en sorte qu'elle ne sorte pas. Je finis donc par me déplacer pour me mettre façe à Lois.

    "Et après Lois? Tu sais aussi bien que moi qu'on peut pas être ensemble..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lois McAdams

avatar

Nombre de messages : 8
Coeur : Tu ne mérite pas d'avoir mon corps ... et sûrement pas mon coeur
Humeur : T'as qu'a regarder l'air dans ma face pour savoir
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Quel question? Aucun groupe, mais je suis de la famille McAdams
Citation: I'm holding on for dear life ... But I need you to need me back
Relations:

MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   Jeu 24 Juil - 23:45

    Une fille ne sait jamais réellement ce qu’elle veut, et malheureusement j’en faisais partie. Je voulais être avec Noah, mais en même temps je ne voulais pas. Je voulais ce côté de relation dangereux, mais c’était trop compliqué. J’étais compliquée mais on n’y peut rien à cela pas vrai? Notre histoire pouvait ressembler à celle de Roméo et Juliette, je ne savais pas qui je jouais encore, si j’étais Roméo puisque pour le moment j’avais la famille méchante, mais eux au moins ils ont eu la force de s’aimer quand même, de prendre un risque, mais attendez ils sont mort à la fin de l’histoire pas vrai. Il faut dire que ce n’est pas une histoire comme cela que je veux, je souhaite rester vivante très longtemps. Du moins, assez pour pouvoir profiter du temps que j’ai. Était-ce écrit quelque part que Noah et moi c’était déjà prévu depuis longtemps? Était-ce prévu aussi que nous allions avoir de la difficulté. Je n’en ai aucune idée, je crois au surnaturel, mais de là à croire que quelqu’un décide tout à l’avance, pas vraiment. Je ne crois pas à dieu, ni au diable, je ne crois pas vraiment en l’amour, je ne crois en rien ni en personne. Pour gagner ma confiance il faut travailler longtemps, et pourtant Noah à réussit à être au sommet de ma confiance, comment a-t-il fait? Aucune espèce d’idée, mais il était toujours là quand j’avais envie d’être dans ses bras, je n’avais pas besoin de parler, je savais que ses bras étaient toujours grand ouvert. Notre relation n’a jamais été que de parler comme de vrais meilleurs amis, non nous on se collait, on se touchait et on couchait ensemble dans le dos de la magnifique Sarah que je déteste, est-ce que je l’ai déjà mentionner? Était-ce par pur hasard que cette dispute arrive aujourd’hui, lors de l’enterrement de sa sœur? Je ne crois pas, je crois qu’elle serait arriver un jour ou l’autre, et que c’est simplement parce qu’il m’a vu ici, sinon elle aurait pu attendre encore quelques jours. Je voulais être présente pour lui, qu’il puisse se confier, j’avais en sorte vécu la même chose, ma mère était décédée, un membre de ma famille, mais elle, son méchant était le cancer, tandis que le meurtrier de la sœur de Noah, était un membre de ma famille, je savais que personne ne le voulait, on avait beau détester les Stevens, comme eux avaient beau nous détester, personne ne voulait tuer qui que ce soit, de peur que la malédiction se réalise vraiment.

    Maintenant qu’il était au courant, j’aurais pu lui dire à quel point la journée où j’ai perdu l’enfant j’ai souffert, je vais toujours m’en souvenir. La douleur à l’estomac, comme si on venait de me poignarder, je suis rester une heure clouée sur le sol, plier en deux, espérant que cette douleur se dissimule le plus rapidement possible, 3 jours après je souffrais encore. Je ne sais pas si cela est normal, je ne sais pas si c’est ainsi que cela se passe pour toutes les autres femmes ou bien c’était pour nous faire souffrir à cause de cette malédiction, mais je sais une chose, plus jamais cela ne m’arrivera. Noah était présent, mais dans ma tête je ne le voyais pas et ne l’entendait pas, il était si près mais en même temps si loin de moi. Il me regardait et moi je voulais m’enfuir, alors je m’étais lever le temps de partir puis il avait pris la parole. Je croyais rêvée, Noah Stevens était en train de me dire qu’il m’aimait, et ce depuis la première fois qu’il a posé son regard sur moi. Je ne lui faisais toujours pas face, je n’en avais pas trop envie, j’étais trop chamboulée et je ne savais pas quoi penser à ce moment, je me décida enfin à lui faire face. Cherchant les bons mots à dire, ceux que je ne regretterais pas par la suite, mais je n’avais rien d’intelligent à dire… Du moins c’est ce que je croyais.


    « Je t’aime Noah, mais comme tu dis, notre amour n’est pas assez fort pas vrai? Mais, même si je voulais te voir tous les jours, être dans tes bras tous les jours et oublier tout autour, je n’en ai plus la force, plus maintenant. »

    Ma tête ne parlait pas, mon cœur oui, mes yeux parlaient et essayaient de tout dire en une simple phrase. Je m’approcha tranquillement de lui puis l’embrassa sur la joue avant de reprendre la parole.

    « C’est mieux pour toi et moi qu’on arrête cela ici, à quoi on pensait. Un Stevens avec une McAdams, ça n’aurait jamais rien donné de bon cela pas vrai? »


    Je le regardais en poussant un petit rire, vous savez celui d’une fille qui essai de se convaincre qu’elle peut oublier l’homme qu’elle aimait tant? Celui qui vous donne un air mignon, mais qui dans un sens est l’air le plus triste que vous n’avez jamais eu. J’avais perdu à mon propre jeu. Comme une partie de cartes, je n’avais plus d’As à jouer, et je n’avais plus aucune chance de gagner. Même enceinte, aurais-je gagnée à ce jeu? Aurais-je gagner réellement le cœur de Noah? Je ne crois pas vraiment.



    « Je croyais que dans tes bras, … »


    Et c’était reparti mon cœur parlait à nouveau, et je crois que j’allais avoir le droit à une boîte de mouchoir à la fin, mais il devait le savoir pas vrai? Tout ce que je pensais réellement, sinon jamais je n’aurais la tête libre pour pouvoir enfin l’oublier …

    « Je croyais que dans tes bras j’y avais ma place, qu’un jour tu me protègerais de tout ce qui me voudrait du mal, mais après je te voyais avec Sarah. Est-ce qu’elle t’embrassait comme je le faisais, est-ce qu’elle appelait ton nom comme je le faisais, je me trouvais si transparente et je me disais que tu devais te rendre compte des mes sentiments … mais on dirait bien que j’avais tord! »


[ Je sais c'est pas fameux mais aucune inspi aujourd'hui -_-' ]

_________________

I wanted you to fight for me.
And tell me that you would rather be
alone than with anyone else!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu n'as rien à faire ici! PV Lois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'as rien à faire ici! PV Lois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna, l'exploratrice qui n'a rien à faire ici [terminé]
» Je comprends plus rien là...
» Une taffe, une taffe ! [Turner]
» W.I.P premier chariot de guerre .
» 06. Why am I here ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malediction :: LA VILLE :: LE CIMMETIERE :: ENTERREMENT DE CASSIDY STEVENS-
Sauter vers: