Malediction

Une malédiction pèse sur vos deux familles. Vous voulez faire cesser cette malédiction? Apprennez à vivre ensemble et cessez cette stupide guerre!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade interdite [Ann]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chris Scott

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 27/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Stevens...'s Friends
Citation: Dans les grands jours, les enfants sont des hommes.
Relations:

MessageSujet: Promenade interdite [Ann]   Lun 28 Juil - 15:44

« Les enfants, je vous demanderai d’être sages et surtout de ne pas trop vous éloigner d’accord ? » leur répétait pour la millionième fois la femme rousse d'une quarantaine d'année.
« Oui maîtresse ! » répondirent en cœurs toutes les petites têtes blondes visiblement impatientes.

Une classe verte au bord de la rivière… une sortie qui pouvait rapidement tourner au cauchemar en vérité, surtout avec une classe de vingt élèves turbulent de quatre ans, et ce même sous la surveillance de deux autres adultes, aide maternelles de leur état. Pourtant le temps était beau aujourd’hui, le vent chahutait négligemment les feuilles des arbres, en soulevant certaines pour les entraîner dans un léger tourbillon… et déjà Chris n’écoutait plus, fasciné par un écureuil qui picorait une sorte de noisette entre ses petites pattes, s’appliquant attentivement sans même prêter attention au groupe d’enfants qui se trouvait ici.

« … et on n’oublie pas de ne pas se baigner, c’est bien compris ? » interrogeait la jeune femme qui avait subitement réussi à récupérer l’attention du petit garçon qui acquiesça sans être certain d’avoir tout entendu. Mais ce n’était pas grave. « Vous pouvez y aller. »

Les enfants se dispersèrent instantanément à ces mots qui signifiaient qu’ils avaient le droit d’aller jouer, tandis qu’elle rejoignait les autres dames pour bavarder avec elles, tout en jetant quelques coups d’œil à la peuplade dont elle avait la charge, vérifiant surtout que ceux-ci ne s’approchaient pas de l’eau, et qu’ils ne risquaient donc pas d’incident. De son côté, Chris déserta immédiatement les autres pour s’approcher du petit animal tout en finesse, tentant de ne pas l’effrayer. Mais la crainte est naturelle chez ces petits rongeurs, et déjà il s’éloignait en courant, laissant le petit garçon le suivre sans même réfléchir au fait qu’il s’éloignait beaucoup trop et qu’il allait sans aucun doute se faire gronder lorsqu’on le retrouverait, et que Ginie le chercherait.

« Attend ! Attend ! » appelait-il frénétiquement tout en finissant par interrompre sa course pour reprendre son souffle.

Mais l’animal s’était tout simplement fait la malle, disparaissant on ne savait trop où. Quelque peu dépité, le gamin laissa un petit soupir gravir ses lèvres comme il avait vu plusieurs fois les autres le faire, ça donnait des allures de grands et il aimait qu’on ne le prenne plus pour un bébé malgré son jeune âge, et le fait qu’il continuait de dormir avec un nounours chaque soir. D’un coup de pied maladroit, il fit voler quelques petits graviers, le laissant apercevoir une branche dont il s’empara pour jouer… s’approchant de l’eau dans laquelle il y laissa tremper l’extrémité, faisant quelques petits remous. Décidément, il n’avait pas fait attention que les autres n’étaient pas près de lui, qu’il s’était beaucoup trop éloigné et qu’il allait les inquiéter… mais il restait dans l’insouciance totale de son jeune âge et du monde qui l’entourait, plein de surprises et de promesses. Brusquement, il fit volte face, affrontant un ennemi qui se voulait plus invisible que présent.

« En garde pirates ! » s’exclama-t-il en dressant son bout de bois en direction d’un vieil arbre rabougri.

Enfin c’était ce qu’il voulait faire, avant de se rendre compte qu’il venait d’éclabousser une dame qu’il ne connaissait pas, et manqué de la perforer imaginairement de son arme fictive. Ça y est, il venait de faire sa première bêtise, et il se mordit la lèvre sans plus oser rien dire… elle allait être furieuse, l’eau était sale, sa maman le lui disait toujours, et même la maîtresse avait bien dit de ne pas aller se baigner, ça il l’avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann Freeman

avatar

Nombre de messages : 22
Coeur : à prendre
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Others
Citation: La vie n'est plus celle qu'elle était
Relations:

MessageSujet: Re: Promenade interdite [Ann]   Lun 28 Juil - 16:10

    Aujourd'hui, les étudiants de sa classe n'avaient pas cours. Ann en avait profité pour faire la grasse matinée, laissant son jogging habituelle au placard. Elle ne ferait pas de sport aujourd'hui, elle se reposerait. Elle était toujours entrain de bailler ces derniers temps. La fatigue la submergeait, et le travail aussi. C'est pour cela qu'elle était épuisé. Ann avait fini par se lever peu après dix heure. Elle s'habilla, se lava, et déjeuna rapidement. Elle irait se promener pendant quelques instants. Elle jeta un salut à quelqu'un dans sa maison en mettant sa veste puis claqua la porte derrière elle. Une journée de libre, ça se fêtait. Beaucoup de filles de sa classe, allaient faire du shopping. Ann ne s'était pas laissé tenté, elle ne pouvait. Elle n'avait pas assez d'argent pour acheter une canette de coca. Ann avait déjà dépensé tout son argent qu'elle avait gagné pendant les dernières vacances.

    Ses pieds l'emmena vers la rivière. Elle n'y était pas allé depuis longtemps. La dernière fois qu'elle y avait mit les pieds, c'était un endroit calme et reposant. Pas aujourd'hui. Un bus était garé sur le bord de la route et on entendait des voix d'enfants. Ann poussa un soupir. Elle ne pourrait pas être tranquille. Elle haussa les épaules. C'est pas grave, elle ira un peu plus loin. Elle contourna le groupe d'éléves et alla une dizaine de mètres plus loin. Elle se promena le long de la rivière puis revint sur ses pas. Un jeune garçon jouait avec un bâton dans l'eau. Ann leva les yeux au ciel. Elle continua d'avancer en marquant dans un coin de sa tête de prévenir une maitresse qu'elle avait un garçon un peu plus loin.
    Ann dépassa le jeune garçon mais celui-ci se retourna et la frolla avec son bout de bois. Elle sursauta et se tourna vers l'enfant. Elle dévisagea le jeune homme. Il avait l'air coupable. Il n'avait du faire exprès. Elle s'agenouilla pour être à sa hauteur. Elle ne savait pas comment on s'y prenait avec les enfants. Elle lui adressa un sourire.


    - Hé ! Salut bonhomme. Comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Scott

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 27/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Stevens...'s Friends
Citation: Dans les grands jours, les enfants sont des hommes.
Relations:

MessageSujet: Re: Promenade interdite [Ann]   Lun 28 Juil - 21:40

Il la regarda s’agenouiller devant lui sans comprendre… d’habitude, les adultes qu’il ne connaissait pas n’étaient pas vraiment contents et ne se contentait pas de lui sourire avec tant de gentillesse. Enfin, tout dépendait des adultes, il y avait ceux qui étaient gagas devant sa petite bouille et il en avait parfaitement conscience, ceux qui ne savaient pas comment s’y prendre avec les enfants et se conduisaient comme s’il était encore un bébé, et puis ceux qui étaient toujours de mauvaise humeur et criaient pour un rien, comme sa maîtresse. Elle n’avait pas la fibre maternelle de son côté, ou alors seulement pour les enfants qui étaient toujours impeccables et ne tenaient jamais tête, ce qui était loin d’être son cas.

A cet instant, il hésitait… devait-il lui répondre ou simplement se taire, lui affirmer qu’il ne devait pas parler aux inconnus. C’était ce qu’on lui avait toujours dit de faire s’il rencontrait une inconnue, mais elle, elle paraissait gentille, et puis si vraiment elle voulait lui faire du mal, il pourrait toujours la figer, comme ça il aurait juste le temps de se sauver. Mais ce n’était pas prudent, pas en public. Personne ne devait savoir pour leurs pouvoirs, c’était son oncle qui le lui disait souvent, tout comme son père ou sa mère. C’était un secret de famille… tout comme son second pouvoir était un secret entre sa mère et lui. Il y en avait des choses secrètes dans sa famille, il le savait, plus encore depuis que Tante Cassidy était morte. Il n’avait pas vraiment compris ce qu’il s’était passé, mais elle était allée au paradis. Il en avait eu des questions à ce sujet… et il en posait souvent encore.

Il n’avait jamais été très proche d’elle, mais de toute façon ils étaient trop nombreux pour pouvoir l’être. Ce n’était pas possible de connaître vraiment tout le monde, pourtant elle avait été gentille, et il l’aimait bien. En plus, il avait vu sa mère pleurer lorsqu’elle l’avait su même si elle avait essayé de ne pas le faire devant le petit garçon… il l’avait alors enlacée comme un vrai petit homme. Mais si le paradis c’était si beau que ça, alors pourquoi des larmes s’étaient égarées sur ses joues… ? Il lui avait même demandé de revenir lorsqu’il était venu sur sa tombe avec toute la famille… il lui avait demandé en un murmure que personne n’avait entendu, fort heureusement, pourquoi elle était partie en laissant maman devenir triste. Mais bien sûr, il n’avait obtenu aucune réponse… comme à cet instant où il laissait un silence planer à l’image de celui du fantôme, tandis qu’il ouvrait finalement ses lèvres, ses grands yeux dirigés vers ses traits.

« Salut ! Je m’appelle Chris et toi ? » demanda-t-il en laissant l’extrémité de sa branche s’enfoncer dans le sol sous une rotation de ses doigts qui témoignaient d’un mélange de gêne et d’assurance. « Je t’ai pas trop mouillée dit ? »

Mais on aurait presque pu croire qu’il regrettait sans véritablement que ce soit le cas, assumant ses actes même si cela engendrait une punition quelconque. Après tout, son père et son parrain étaient des hommes forts et il voulait leur ressembler. Faire parti des Scott était une chose, mais des Stevens… les hommes de cette famille montraient finalement tellement de présence et de caractère qu’il était fier de posséder cette parcelle d’eux. Enfin… d’eux, ou de son véritable père biologique ? Nul n’aurait pu le certifier, et lui l’ignorait, trouvant simplement comme modèle Noah, son oncle préféré mais également le plus proche de sa mère.

« Parce que sinon je vais me faire gronder, et je ne l’ai pas exprès je te le jure. » continuait-il sous un babillage incessant. « En plus ma maîtresse c’est un dragon, mais lui dit pas que je te l’ai dit. » termina-t-il en plaçant l’une de ses mains sur le côté de ses lèvres comme s’il lui confiait le plus terrible des secrets, tandis que son timbre était devenu un simple murmure sur la fin de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann Freeman

avatar

Nombre de messages : 22
Coeur : à prendre
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Others
Citation: La vie n'est plus celle qu'elle était
Relations:

MessageSujet: Re: Promenade interdite [Ann]   Lun 28 Juil - 22:16

    Ce gamin devait avoir une certaine dose d'imagination. Elle se laissa attendrir par ce petit garçon. Elle lui lança un sourire amusé. Un dragon voyez vous ça ? Il avait de la chance de ne pas la supporter toute la journée alors. Elle n'avait pas envie d'attirer les ennuis sur lui. Elle fit une moue réfléchit, elle se tourna vers les cris des enfants. Sa maitresse ne devait pas être loin. Ann haussa les épaules. Elle ne voyait pas pourquoi elle irait lui dire de toute manière, elle détestait les maitresses. D'ailleurs, elle détestait pleins de choses. Elle prit la parole pour lui répondre. Elle lui donna son prénom. <> Ensuite, elle le rassura. Elle n'était pas mouillé. Autrement, elle l'aurait déjà coursé en essayant de l'attraper pour le chatouiller. Ann croisa les bras sur ses genoux. Elle n'avait jamais su comment s'y prendre avec les enfants. Elle se gratta la nuque. Bon, si elle s'en allait maintenant. Quelque chose en lui l'insitait à le connaitre. Elle fit une grimace.[/i]

    Comme ça, c'est une dragonne ta maitresse...JCa ne m'étonne pas. j.'ai toujours détesté les maitresses.

    Ann rammena ses manches jusqu'à la moitié de la longueurs de ses dogits. Elle poussa un léger soupir. Elle arracha un brin d'herbe. Elle ne savait pas trop quoi dire. Elle n'était doué avec les enfants. Elle ne les fréquentait jamais. Elle devrait penser au baby-sitting. Enfin, elle en fera squand ele s'entendra mieux avec les enfants. Elle était même pas capable de faire la discussion à un garçon de 4, 5 ans. Tout au plus. Elle jeta au sol le brin d'herbe qu'elle avait coupé en deux. Derrière elle, les deux morceaux se regroupa pour ne former qu'un. Heureusement pour elle, le brin était tombé un peu plus loin. Il était impossible de le voir. Elle n'arrivait pas beaucoup à contrôler ses pouvoirs. C'est peut-être ses pouvoirs qui font qu'elle n'arrive pas à s'intégrer à la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade interdite [Ann]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade interdite [Ann]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade interdite et plus (patte: d'Hiver Démoniaque, de Feu et Petite Foudre)
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Salle interdite et dernier message
» Promenade avec minidou
» Une Balade Interdite (PV Petit Matin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malediction :: LES ESPACES NATURELS :: LA RIVIERE-
Sauter vers: